2015

Chris Christoffels & José Roland

À l’automne 2014, le duo d’artistes belges Chris Christoffels & José Roland sont accueillis par eu   space sculpture dans le Parc Tournay-Solvay et la Villa Blanche pour créer leur installation in situ Sporae so Much Rooms qui sera exposée du 30 septembre au 17 novembre. Un œuvre multimédia, work in progress, imprégnée de la vie organique du lieu.

Le parc, anciennement partie de la forêt de Soignes, a gardé son esprit forestier et en son humus poussent aussi des champignons.

Spore, n.f. (gr. spora, semence), unicellulaire, dissémination, germination, bactérie, mycélium, Tube pollinique. La spore mâle des plantes à fleurs est le grain de pollen.

Le premier est compositeur-artiste multimédia, le second intervient en tant que plasticien. Le duo Chris Christoffels & José Roland s’est spécialisé dans les interventions ponctuelles associant aussi bien la danse que la musique, le chant et de multiples formes d’art visuel. Depuis une dizaine d’années, ils ont acquis un statut international bien mérité grâce à leurs prestations remarquées tant en Belgique qu’à l’étranger. Le fil rouge de ces performances multimédiatiques est une forme de fusion poétique raffinée au croisement de pratiques artistiques. Invités à intervenir dans le parc Tournay-Solvay, ils ont décidé de travailler en relation étroite avec une donnée naturelle du lieu et de l’époque. Avec l’arrivée des frimas de l’automne, les champignons sont de retour et les amateurs partent à la cueillette. Les pleurotes du parc poussant au pied des arbres sont sauvage et non comestibles. Aussi les artistes ont-ils imaginés une intervention éphémère, une sorte de tertre composé d’un humus spécial propre à la culture des champignons, de généreux pleurotes, qui ne se sont pas fait prier pour pousser en belle quantité. Reste à les cueillir, d’autant plus que ce tumulus particulier est régulièrement réalimenté. Cette intervention performative, accompagnée d’une composition musicale, s’est doublée d’une véritable étude scientifique auprès de spécialistes. Si bien que dans la Villa Alban Chambon sont rassemblées en récipients ad hoc quantité de cultures de champignons. Et le résultat visuel est simplement fabuleux. De véritables dessins de toute beauté et d’une finesse inouïe. Au fond, qui peut concurrencer la nature ? La culture !

(Claude Lorent, la Libre Culture)

www.artonaut.tumblr.com

Retour à la page

Decouvrez plus d'expos ici